Qu’est-ce qu’un compte épargne ?

Vous avez besoin d’épargner de l’argent pour une raison particulière ou tout simplement en prévision des jours difficile ? Si tel est le cas, alors on vous a certainement parlé de compte épargne. Mais d’abord qu’est-ce que c’est ? Si cela vous intéresse alors, nous vous invitons à faire un petit survol de la question avec nous. Au menu, il y aura d’abord la différence entre un placement et une épargne, puis les livrets règlementés, et enfin les livrets non règlementés. En lisant cet article, vous apprendrez de nouvelles choses intéressantes. Nous espérons donc que vous allez apprécier la lecture.

Quelle est la différence entre un compte épargne et un placement

Bien des gens confondent souvent les deux notions qui sont l’épargne et le placement. Il s’agit en effet de deux opérations qui consistent à déposer de l’argent dans un compte et à le retirer après un certain temps. Les deux permettent de bénéficier d’un taux d’intérêt variable selon les établissements et les conditions. La principale différence entre épargne et placement c’est qu’un placement est associé à un compte bloqué.

Aucune somme ne peut donc être retirée par le titulaire du compte avant une date prévue à l’avance dans le contrat signé au tout début par les deux parties. Par contre, pour un compte épargne, il est possible à tout moment pour le titulaire, de faire un retrait. Il est évident que les bénéfices, c’est-à-dire, l’intérêt calculé en pourcentage par rapport à la somme versée, sont plus volumineux dans le cas d’un placement que lors d’une épargne. Visitez le site www.banquesenligne.org pour en savoir plus !

Les livrets règlementés, qu’est-ce que c’est ?

Quand une ressource produit un bénéfice valorisable en argent, l’Etat intervient souvent pour percevoir ce que l’on appelle « impôt ». Pour les comptes épargne règlementés, ce n’est pas le cas. En effet, aucune perception du fisc n’est à déplorer dans ce que l’on appelle « Livrets règlementés ».Mais vous vous en doutez certainement, chaque médaille a son revers.

Malheureusement, pour chaque type de livret règlementé, il existe un plafond pour les sommes à épargner. D’autre part, les taux d’intérêt sont fixés par l’Etat, ce qui présente des fois des avantages, ou des inconvénients. Finalement, un livret règlementé n’est pas cumulable. Qu’est-ce que cela signifie ? Et bien cela veut tout simplement dire qu’une personne n’a le droit d’en posséder qu’un seul.

En fait, il existe plusieurs types de livrets règlementés qui sont faits sur mesure pour des cas particuliers. Pour le logement par exemple, il existe un compte épargne spécialisé. Il en est de même pour les jeunes de dix huit à vingt cinq ans…

Les livrets non règlementés, est-ce avantageux ?

Comme son nom l’indique, un livret non règlementé n’est pas soumis aux restrictions que nous avons vues sur son homologue un peu plus haut. Ainsi, le plafond est fixé par l’établissement d’épargne. Il est possible d’épargner jusqu’à des millions d’euros dans un seul compte. En outre, il est possible de disposer de plusieurs comptes épargnes au sein d’un même établissement.

Finalement, les taux d’intérêts ne sont pas fixés par la loi, mais par les banques elles-mêmes. Comme vous l’aurez deviné, le fisc, cette fois-ci, entre bel et bien en jeu. Les impôts sont en général calculés par rapport au bénéfice de chaque opération, c’est-à-dire, au taux d’intérêt. Les gens font de belles affaires en s’y mettant, mais l’Etat également.

Dépendant du cas, c’est-à-dire de la situation financière du client, un livret non règlementé peut être avantageux, ou au contraire nuire à la santé du portefeuille. C’est pour cette dernière raison qu’il faut faire appel aux comparatifs afin de voir comment cela se passe pour chaque offre, et pour chaque établissement.

Epargner c’est toujours utile, mais il faut bien s’y prendre …